Que faut-il savoir avant d’acheter un mobil-home ?

mobil-home

Le mobil-home est une nouvelle façon d’acquérir une maison secondaire qui est à la fois à moindre prix et dans le meilleur délai. En plus, posséder ce genre de résidence secondaire est devenu une tendance pour tous ceux qui adorent faire du camping. Toutefois, ce n’est pas le genre de maison qu’on peut construire là où on veut et il demande le suivi des procédures un peu particulières. Il y a donc quelques éléments que vous devez prendre en compte avant d’acheter une.

Trouver l’endroit idéal pour le construire.

Tout d’abord, il faut trouver l’endroit où vous allez le construire, avant même d’envisager d’acheter ce mobil-home tout neuf que vous rêvez tant ? Cette question est importante, car à la différence d’une résidence normale, le mobil home ne peut être installé dans votre jardin ou dans un terrain privé. La législation française exige que les résidences secondaires doivent être installées uniquement dans des parcelles d’un terrain de camping résidentiel ou dans un parc de loisirs. De plus, vous ne pouvez pas non plus passer toute l’année dans un mobil-home, car d’après cette même législation, il doit rester une résidence secondaire.

Vérifier bien les contrats de bail avant de signer.

Ça y est, vous avez trouvé l’endroit idéal ! Vous avez aussi votre premier mobil-home. Mais, après que vous aurez tout cela, vous devrez certainement conclure un contrat de bail auprès du camping qui va vous accueillir. Ce contrat a été imposé par la réglementation, donc l’établissement responsable du camping doit en remettre une aux propriétaires de la résidence secondaire. Dans ce contrat de bail, vous trouverez une notice d’information à propos de la durée du contrat, le prix, les conditions de renouvellement, etc. Alors, vous avez intérêt à bien lire ce document avant de le signer pour éviter tout problème d’incompréhension.
Ensuite, vous avez aussi intérêt à bien suivre les règlements intérieurs de l’établissement, si elles vous conviennent.

Se renseigner sur les différentes taxes incombant au mobil-home

Les taxes font aussi partie des choses que vous devez être au courant. Sachez qu’au-delà du prix qu’exige la résidence du camping pour le bail, quelques taxes viennent aussi s’incomber au mobil-home. Par exemple, le droit d’entrée qui est fixé par le camping. Le prix du calage et les raccordements, puisqu’il faut engager des professionnels pour installer sa résidence. Ce dernier qui se charge d’installer un système d’évacuation d’eaux usées, les câbles électriques, l’arrivée d’eau et le gaz. Sans oublier la taxe de séjour que tous les occupants doivent payer même les éventuels invités et souvent, il est inclus dans le loyer annuel de la résidence. Et bien sûr, la modalité d’accueil ainsi que le mode de paiement diffèrent selon les établissements du camping. À tout cela, s’ajoute l’assurance, même si le mobil-home est un véhicule, il doit quand même être assuré comme un appartement, contre les éventuelles catastrophes, comme les incendies, les dégâts des eaux….

Comment s’amuser avec les enfants en camping ?
Où et comment acheter son camping-car ?